Slow design et mobilier - KULILE

Slow design et mobilier

By KULILE

Chez Kulile, nous nous engageons à produire en Europe, moins, mais mieux, toujours en petites quantités et à la commande, avec des matériaux de qualité. C’est la démarche slow design.

Cette démarche invite à consommer moins, mais mieux, en proposant des produits au design intemporel et fabriqués avec des matériaux de meilleure qualité. Le Slow Design est donc une approche de conception plus qu’un type de produit. Cet éloge du simple privilégie le bien-être des personnes et de l’environnement sur le long terme, plutôt que la quantité et l’immédiateté. En prenant conscience de l’impact de nos achats alimentaires sur l’environnement et notre santé, nous pouvons évaluer l’impact de nos achats de mobilier.

Alors, comment le slow design peut-il nous permettre de consommer le mobilier de façon plus responsable ?

Photo: Commode MOKA Duo, Kulile

Consommer moins, mais mieux

Le Slow Design remet en cause les fabrications lointaines au cahier des charges peu pointilleux. Le consommateur s’interroge de plus en plus sur la provenance de son mobilier et de ses objets de décoration. Si pour la nourriture, il semble logique de s’approvisionner localement, qu’en est-il de nos achats de mobilier ? Cela a-t-il encore du sens d’aménager sa maison avec des produits qui ont été fabriqués loin de chez soi alors qu’il existe un tissu industriel fort en Europe, où les conditions de travail sont encadrées ? En tant que consommateur, sachez repérer sur les fiches produits le lieu de fabrication du mobilier que vous achetez.

Nous passerions près de 90% de notre temps dans des espaces clos tandis que l’air est plus pollué qu’à l’extérieur à cause des peintures, produits d’entretien, etc. Ainsi, il est important de bien choisir pour notre maison un papier peint non toxique, une peinture écologique et sans COV et des matériaux naturels pour améliorer la qualité de l’air intérieur.

Slow Design et éco-conception

En prônant le design intemporel, le slow design s’inscrit dans le temps. En s’éloignant des modes et en choisissant un mobilier aux lignes épurées et intemporelles, vous faites le choix d’un mobilier dont vous ne vous lasserez pas. Telle que notre commode Moka au design intemporel. Un classique qui résiste au temps !

Photo: Commode MOKA, Kulile

L’éco-conception consiste à anticiper toutes les étapes du cycle de vie du produit dès sa conception. Un meuble éco-conçu est donc un meuble dont on a anticipé l’impact sur l’environnement. Ainsi, chez Kulile, nous travaillons en circuit court et sans intermédiaire de fabrication. En tant que membre de 1% For the Planet, nous reversons 1% de nos ventes à une association participant au reboisement en France. Nous privilégions la création de meubles faits pour durer en utilisant des matériaux locaux, de qualité et sains. Pour la fabrication de mobilier, le bois issu de forêts gérées durablement est le matériau principal. Le liège, un autre matériau, affiche une résistance exceptionnelle au temps. De plus en plus apprécié, le carton est ultra résistant grâce à sa forme alvéolée et recyclable.

https://youtu.be/4Q7kZAdvY7g

L’engagement environnemental de la marque Kulile

En tant que marque de mobilier en bois, nous avons conscience de notre impact sur l’environnement. C’est pourquoi, dès le lancement de la marque Kulile en 2019, il était important pour nous de travailler à la conception de nos meubles avec une démarche globale : de la recherche des meilleurs matériaux jusqu’à une contribution à la reforestation.

Les meubles Kulile sont fabriqués en Europe avec du bois européen. Ce bois est certifié, cela signifie qu'il provient de forêts éco-gérées.

En savoir plus sur la certification FSC

Il nous semblait donc logique de participer, à notre niveau, à la reforestation des forêts en France. C’est pourquoi, nous nous sommes appuyés sur une structure solide comme 1% For The Planet pour nous aider dans notre démarche. Nous sommes engagés au côté de Cœur de Forêt afin de permettre la plantation d’arbres et la participation aux actions de sensibilisation et d’amélioration des forêts en France.

Qu’est-ce que 1% pour la planète ?

L’organisation 1% For The Planet a été lancée en 2002 aux Etats-Unis par Yvon Chouinard, fondateur et propriétaire de Patagonia, et Craig Mathews, ex-propriétaire de Blue Ribbon Flies. L’objectif de 1% Pour La Planète est de connecter mécènes et entreprises avec des associations porteuses de projets environnementaux. Les entreprises qui rejoignent l’organisation s’engagent à verser 1% de leur chiffre d’affaires annuel aux associations agréées. Plus de 265 millions de dollars ont déjà été reversés dans le monde au bénéfice d’associations environnementales. Chaque année, les membres français versent plus de 7 millions d’euros pour soutenir des projets porteurs d’avenirs.

En savoir plus sur le 1% pour la planète.

 

Qu’est-ce que l’association Cœur de Forêt?

L’association Cœur de Forêt est une association créée en 2005 et œuvre depuis plus de 10 ans pour la protection et la valorisation des forêts et des hommes. En alliant programmes de reforestation et lutte contre la déforestation, Cœur de Forêt agit pour la restauration d’écosystèmes forestiers et pour la sensibilisation des populations rurales par la mise en place d’une alternative économique à la déforestation.

Cœur de Forêt intervient dans 5 pays à travers le monde sur des actions de reforestation et de développement économique : en Bolivie, à Madagascar, au Cameroun, en Indonésie et depuis le printemps 2017 en France. Depuis 2005, les projets de reforestation et de développement économique ont permis la plantation de 725 000 arbres, de 253 espèces différentes, d’appui de 20 000 bénéficiaires, ainsi que le développement de 33 produits bio & équitables issus de la collecte en forêt ou de cultures agro-forestières à travers le monde.

[sibwp_form id=2]

Face aux enjeux du changement climatique, la forêt française nécessite aussi que l’on se mobilise pour sa préservation. 4e domaine forestier européen, la France possède une forêt qui couvre près de 30% du territoire métropolitain. Celle-ci se caractérise par un fort morcellement, car elle appartient à 3,7 millions de Français, soit 1 français sur 20. Loin d’être de grands propriétaires terriens, 2,2 millions d’entre eux possèdent moins d’un hectare de forêt. Ce morcellement, l’éloignement géographique des familles et le manque de connaissances sur le milieu ont conduit à un délaissement des forêts françaises.

La préservation des forêts françaises requiert donc des actions urgentes d’amélioration des connaissances et du suivi des forêts. Celles-ci peuvent se mettre en place par l’implication des citoyens et des propriétaires forestiers de petites forêts. C’est pourquoi, le projet agit sur la sensibilisation des citoyens et des propriétaires éloignés de leur forêt pour se reconnecter à celle-ci. Le projet finance la réalisation de diagnostics forestiers permettant de vérifier les arbres existants et l’état de la biodiversité des parcelles, ainsi que la plantation d’une diversité d’espèces d’arbres et l’amélioration de la gestion de la forêt en «Futaie irrégulière». Cette gestion douce a de multiples avantages. Elle préserve les conditions de vie stable pour la faune et la flore, augmente la résilience de la forêt et favorise la régénération naturelle des arbres.

Les objectifs de l’association pour 2020 sont de 150 000 arbres plantés et la définition de protocoles de mesures d’impacts environnementaux. En 2021, le projet reconduira cet objectif de 150 000 arbres et mettra en place une étude de terrain sur la mesure des impacts sur les exploitants forestiers.

En savoir plus sur l’association Cœur de forêt.

Enfin, pensez à la seconde vie du produit

Le slow design, c’est aussi penser à la seconde vie du mobilier. Quand on sait que chaque année plus de 10 millions de tonnes de meubles sont jetés en Europe, on pense à favoriser l’économie circulaire en recyclant, réutilisant et même en achetant des meubles dans des brocantes ou sur des sites de ventes entre particuliers.

D’ailleurs, plus le mobilier est ancien et moins il est nocif, car les gaz volatils se dispersent avec le temps. Si vous devez vous séparer de certains de vos meubles, jetez-les dans les points de collecte éco-mobilier ou vendez-les !

Nous espérons que vous avez apprécié notre article. N'hésitez pas à le partager et n'oubliez pas de nous taguer dans votre post @kulile.fr (Instagram et Facebook) ou @kulile_fr (Pinterest).

Vous pouvez laisser vos commentaires ci-dessous...

Retour au blog

Découvrez la boutique